karaté saint paul trois chateaux
BONJOUR ET BIENVENUE


Nous avons le plaisir de vous annoncer la reprise des cours de karaté pour la saison sportive 2012/2013.
 
Pour les enfants gradés , la reprise est prévue lundi 17 2012 à 18h15.

Pour les adultes, la reprise est prévue le lundi 17 2012 à 19h15

Pour les enfants débutants , la reprise est prévue mardi 18 2012 à 18h00.
 
Les inscriptions auront lieu au dojo du resseguin :
Le  lundi 17 et mercredi 19 Septembre de 18h 30 à 19h30

Le Mardi 18 septembre de 18H à 18H30

pour toutes questions envoyer un mail au président a : Stormwoulf@hotmail.fr

merci et a bientot


la langue japonaise et le karaté

Aller en bas

la langue japonaise et le karaté

Message  President du club le Sam 12 Nov 2011 - 11:34



LEXIQUE
JAPONAIS

La langue japonaise est très
difficile. Le japonais est une langue très différente du français, non
seulement du point de vue de la prononciation, mais aussi pour la
grammaire, la conjugaison et d'autres aspects.

A moins de vivre au Japon, il est impossible de la maîtriser comme un
japonais, et surtout à l'écrit car le japonais est composés de 3
alphabets,
mais la particularité la
plus remarquée est incontestablement l'écriture. En effet, les mots ne se
compose pas de lettres comme l'alphabet latin, mais de kanjis, symboles
syllabiques.


Au Japon il existe trois
systèmes d'écriture bien distincts, qui trouvent chacun leur emploi
spécifique : deux alphabets syllabiques et des caractères empruntés aux
chinois. L'alphabet syllabique japonais compte 46 sons qui s'écrivent de
deux façons différentes: Le hiragana et le katakana. Ce sont des systèmes
de signes qui ont uniquement une valeur phonétique et n'ont donc pas de
sens. Le hiragana est une écriture simple que les enfants apprennent en
premier. Il sert à noter les désinences grammaticales et certains mots qui
n'ont pas de transcription phonétique en caractères sino-japonais (kanji).
Ensuite, les enfants étudient le katakana, qui sert à transcrire les mots
d'origine étrangère ainsi que les noms propres de villes et de pays.
Le kanji; plus de 2 000 caractères
que les Japonais utilisent tout les jours ! En japonais tous les mots
s'écrivent en kanji (combinaison de un ou plusieurs kanji), liés entre eux
par des particules et autres mots grammaticaux en hiragana.





TERMINOLOGIE COMBAT
ET KATA

SHOBU HAJIME



Début du combat
Pendant l’annonce, l’arbitre est en
position de salut.

ATOSHI BARAKU



Encore un peu de
temps
Un signal sonore est donné par le
chronométreur, 30 secondes avant la fin du combat, l’Arbitre annonce
« ATOSHI BARAKU »

YAME




Arrêt

Interruption ou fin du combat.
L’arbitre coupe de haut en bas avec la main.


MOTO NO ICHI




Position d’origine

Les compétiteurs, et l’arbitre,
retournent à leur position d’origine.


TSUZUKETE




Combattre

Ordre de continuer le combat, quand il
y a une interruption non autorisée.


TSUZUKETE HAJIME




Commencer le combat

L’arbitre se tient en position
Zenkutsu-Dachi, lorsqu’il dit “TSUZUKUTE”, il étend les bras,
paumes des mains tournées vers les compétiteurs. Dès qu’il dit
“HAJIME”, il ramène rapidement les paumes des mains l’une vers
l’autre en direction des compétiteurs, puis il recule d’un pas.


SHUGO




Appel des Juges

L’arbitre appelle les juges à la fin
du combat, ou pour demander une disqualification par SHIKAKU.


HANTEI




Jugement

L’arbitre demande une décision. Il
donne un coup de sifflet pour obtenir le vote des Juges à la fin
d’un ENCHO-SEN sans score, les Juges donnent leur décision
avec les drapeaux et l’Arbitre lève son bras en même temps pour
exprimer son propre vote.


HIKIWAKE




Egalité

Dans le cas d’égalité, l’arbitre
croise les bras, puis les étend vers le bas, paumes des mains
tournées vers l’avant.


TORIMASEN




Inacceptable comme technique valable

L’arbitre croise les bras, puis les
étend vers le bas en coupant, paume des mains tournées vers le bas.


ENCHO-SEN




Prolongation du combat

L’arbitre fait reprendre le combat en
annonçant: “SHOBU HAJIME”.


AIUCHI




Techniques simultanées

Aucun point n’est accordé aux
compétiteurs. L’arbitre ramène les poings l’un vers l’autre devant
sa poitrine.


AKA
(AO) NO KACHI




Rouge (bleu) vainqueur

L’arbitre étend le bras obliquement
vers le haut, du côté du vainqueur.


AKA (AO) SANBON




Rouge (bleu) marque trois points

L’arbitre étend le bras à 45º,
du côté de celui qui a marqué.


AKA (AO)
NIHON




Rouge (bleu) marque deux points

L’arbitre étend le bras à hauteur
d’épaule, du côté de celui qui a marqué.


AKA (AO) IPPON




Rouge (bleu) marque un point

L’arbitre étend le bras à 45º vers le
bas, du côté de celui qui a marqué.


CHUKOKU




Avertissement de catégorie 1 ou 2 sans pénalité


Pour les infractions de
Catégorie 1, l’arbitre se tourne dans la direction du fautif et
croise ses bras à hauteur de poitrine. Pour les infractions dans la
Catégorie 2, l’arbitre pointe l’index (bras plié) vers le visage du
fautif.


KEIKOKU




Avertissement avec Ippon de pénalité

L’arbitre annonce une infraction
de Catégorie 1 ou 2, puis pointe l’index à 45º vers les pieds du
fautif et annonce IPPON (1 point) à son adversaire.


HANSOKU-CHUI




Avertissement, avec Nihon de pénalité

L’arbitre annonce une infraction de
Catégorie 1 ou 2, puis pointe l’index vers l’abdomen du fautif
et annonce un NIHON (2 points) pour son adversaire.


HANSOKU




Disqualification

L’Arbitre annonce une infraction de
Catégorie 1 ou 2, puis pointe l’index vers le visage du
fautif, et annonce la victoire pour son adversaire


JOGAÏ




Sortie de l’aire de compétition

L’arbitre pointe l’index vers le
compétiteur fautif pour indiquer aux juges que le compétiteur est
sorti de l’aire de compétition.


SHIKKAKU




Disqualification “Abandonner l’aire”

L’arbitre pointe d’abord l’index
vers le visage du fautif, puis au-dessus et vers l’arrière en
annonçant “AKA (AO) SHIKAKU”. L’arbitre annonce ensuite la victoire
de l’adversaire.


KIKEN




Renonciation

L’arbitre pointe l’index vers la ligne
d’origine du compétiteur.


MUBOBI




S’exposer au danger soi même

L’arbitre touche son visage, puis
tournant le tranchant de la main vers l’avant, il l’agite d’avant en
arrière pour indiquer aux juges que le compétiteur s’expose lui-même
au danger au détriment de sa propre sécurité.

SOURCE:http://shotokancrsa.com/terminologie.htm

President du club
Izanami
Izanami

Messages : 235
Date d'inscription : 01/05/2009
Age : 39
Localisation : saint paul trois chateaux

http://karatesptroischx.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum